top of page

Record d'affluence pour la soirée "Gipsy à la ferme"

C’était la folie gipsy à la ferme du logis ce vendredi soir !



Jérémy Mallard, bénévole, pour le côté contemporain, et Jérémy Deconynck, comme à son habitude, pour le côté historique, en passionné d'histoire locale, ont, à 2 voix, proposé 1H de découverte gratuite : visite de la ferme du Logis entre fonctionnement actuel, notamment la traite, l'élevage des vaches de race normande, mais également un voyage dans l'histoire de plus de 4 siècles d'exploitation agricole au même endroit, avec en point d'orgue la (re)découverte de la chapelle en brique du XVIème siècle, qui se cache au coeur d'un pré... Des habitants, pourtant nés à Campneuseville il y a plusieurs décennies, avoués "découvrir cette chapelle" ! Mission accomplie donc pour le préambule de cette soirée inaugurale de la 7ème édition de "A tout bout d'chant's".


La soirée ensoleillée se poursuivait alors autou r d'un apéritif au bord de la mare de la ferme. Venait l'heure de prendre place, en toute simplicité, dans la grange XVIIIème siècle, transformée pour l'occasion, afin de servir un repas préparé par les bénévoles ( un rougail saucisses délicieux ! ) avec pour ingrédient principal, des saucisses fumées concoctées par le boucher charcutier local.

Le soleil couché, Lujan, Miguel et Yacine pouvaient prendre place sur la scène avec leur talent inimitable aux guitares et chants, alliant des classiques "gipsy" aux tubes actuels revisités, tels un "I will survive" réorchestré à la sauce andalouse,

Avec plus de 150 convives qui participaient à cette dans la grange de la ferme du Logis, le festival signait là son record d’affluence : "nous sommes dans une conjoncture où nos choix, la qualité de nos propositions artistiques, historiques et culinaires sont désormais reconnus. On ne le doit qu'à l'engagement de nos bénévoles et à notre persévérance" confiait Jérémy Deconynck, le président de l'association, ajoutant, non sans ironie : "la première édition, nous avons fait une séance avec 3 spectateurs, 7 ans après, nous sommes complets : nous avons su nous réinventer tant et si bien que des grandes villes imitent désormais notre programmation...". Les bénévoles de l'association "Campneuseville d'hier à aujourd'hui" prennent une pause estivale bien mérité jusqu'au 19 août, week-end de la fête patronale lors de laquelle, comme depuis 9 ans, les bénévoles contribueront à l'organisation d'un des plus grands rendez-vous des alentours.



2ème rendez-vous du festival "A tout bout d'chant's", le 25 août avec le trio masculin les Berny’s boys, composé de Jérémy Pauriche, Yohann Beaufils, et Jérémy Deconynck. Avec quelques surprises au rendez-vous...


45 vues0 commentaire
bottom of page