« Dip Joy » ovationné pour l’inauguration du festival « A tout bout d’chant’s » !


C’était de nouveau la fête à Campneuseville vendredi soir. Pour l’inauguration du festival « A tout bout d’chant’s » cinquième édition, ce sont une centaine de personnes qui assistaient, dans l’Eglise, à un concert magnifique.


En préambule, les plus courageux pouvaient monter les 70 marches en colimaçon jusqu’au clocher de l’Eglise et admirer "THÉODOREQUILLELMINE", cloche de 1876, et « GENEVIEVE" cloche fondue chez Cavillier, fondeur à Aumale en 1792 ! Cloche qui a échappé aux réquisitions de la Révolution.


Dans l’Eglise, Jérémy Deconynck, président de l’association « Campneuseville d’hier à aujourd’hui » à l'initiative de cette soirée, guidait les visiteurs dans l’édifice mais aussi dans l’exposition sur le passé du village.

Tous se retrouvaient sur la place autour d’un verre de l’amitié, avant de participer à un repas simple mais local, concocté par Bernadette Deconynck, ancienne restauratrice de Campneuseville et bénévole, ainsi que par Sandra Collard, trésorière de l’association : « notre idée et de mettre tous les talents à profit pour réussir à boucler le budget sur 3 dates en proposant des spectacles gratuits, avec des artistes de qualité, et financés par les recettes de nos repas et notre buvette » confiait Sandra Collard, qui avait donc mis la main à la pâte pour faire baisser les coûts du repas.


Tous pouvaient alors assister au concert gospel dans l’Eglise, illuminée pour l’occasion, qui a résonné comme rarement au son du gospel, mais aussi de chansons de variété reprise. Le trio Dip Joy a reçu de nombreuses ovations et l’émotion était palpable plusieurs fois dans la soirée, notamment après un « hymne à l’amour » poignant. On sentait la joie parmi les artistes et le public, de se retrouver dans un lieu symbolique, chargé d’histoire : « c’est notre premier concert depuis 2 ans et quelle émotion de revenir dans ce petit village » confiant Mathilde, l’une des chanteuses du trio.

En fin de soirée, après plusieurs rappels, les spectateurs étaient unanimes sur la qualité du concert et de la complémentarité de la soirée, et beaucoup se donnaient déjà rendez-vous pour la deuxième soirée du festival, le vendredi 27 août, avec Thierry Avril en vedette.